— ANR par action en hausse de + 17,5% en 2017

ANR par action en hausse de + 17,5% en 2017.

  26 mars 2018
Communication Peugeot Invest
Télécharger le document PDF
télécharger  
 

Le Conseil d’administration, réuni le 23 mars 2018 sous la Présidence de M. Robert Peugeot, a arrêté les comptes de l’exercice 2017.

ANR par action : 154,4 € soit + 17,5%

Au 31 décembre 2017, l’Actif Net Réévalué (ANR) par action s’établit à 154,4 € contre 131,4 € au 31 décembre 2016, soit une progression de 17,5% sur l’année. Le cours de l’action Peugeot s’est apprécié de 9,4%. Les Investissements (actifs hors Peugeot SA) ont poursuivi leur progression notamment Lisi, ORPEA et Groupe SEB. 

Le résultat net consolidé, part du groupe, s’établit au 31 décembre 2017 à 222 M€ contre 150 M€ l’année précédente. Celui-ci se compose principalement des plus-values de cession relatives à Sanef, Onet et Ipsos, et celles liées aux remboursements de parts des fonds de capital investissement, pour un montant total de 154 M€ ainsi que des dividendes reçus des titres de participations pour 77 M€. En 2016, le dénouement des opérations relatives aux bons de souscription (BSA) Peugeot SA avait généré une plus-value d’un montant de 116 M€ et les dividendes reçus s’établissaient à 36M€. 

Faits marquants

Le Groupe PSA a racheté Opel/Vauxhall et les opérations européennes de GM Financial en partenariat avec BNP Paribas, pour un montant de 2,2 Md€. Cette acquisition s’est finalisée le 1er août 2017. Le 9 novembre, le management d’Opel a présenté le plan PACE dont l’objectif est d’atteindre une marge opérationnelle de 2 % et un cash-flow opérationnel positif en 2020.

Safran a lancé une offre publique sur Zodiac Aerospace pour créer un leader mondial des équipementiers aéronautiques. Après s’être engagé à apporter ses titres à l’offre, FFP est devenu, le 14 février 2018, actionnaire de Safran. La candidature à un poste d’administrateur de la société F&P, détenue à parité avec le Fonds Stratégique de Participations, et représentée par son Président M. Robert Peugeot, sera proposée à l’approbation de la prochaine assemblée générale de Safran le 25 mai 2018.

Au premier semestre FFP, a cédé ses participations détenues dans les sociétés Sanef, Onet et Ipsos, pour un total de 316 M€. FFP aura accompagné le développement de ces sociétés pendant respectivement 12, 10 et 7 ans.

Ces deux opérations concernent deux participations majeures de FFP et témoignent du succès de la stratégie d’accompagnement active et de long terme du groupe.

FFP a aussi poursuivi sa stratégie de développement grâce à de nombreux nouveaux investissements. En 2017, FFP a ainsi : 

- pris une participation de 5,5 % au capital du groupe SPIE, pour un montant de 201 M€. SPIE est le leader européen indépendant des services multi-techniques. FFP a été nommé censeur et sera proposé comme administrateur à la prochaine assemblée générale des actionnaires ;

- soutenu deux de ses participations qui ont réalisé des augmentations de capital pour accélérer leur développement. FFP a ainsi participé, pour 26 M€ aux augmentations de capital menées par le groupe Tikehau, lequel a mené à bien une réorganisation du groupe qui s’est conclue par le succès de la cotation en bourse de Tikehau Capital. FFP a aussi investi 14 M€ dans Eren Renewable Energy, rebaptisé Total Eren suite à la prise de participation indirecte de 23 % du capital par le groupe pétrolier. Au titre des accords en place, Total pourra prendre le contrôle de Total Eren à l’issue d’une période de 5 ans.

- FFP a complété son portefeuille de co-investissements en réalisant 5 opérations :

  • FFP a pris un engagement d’investir 150 M$ dans JAB Consumer Fund Global Brand°II, le second véhicule de co-investissement de JAB Holding Company  afin de poursuivre sa stratégie de croissance dans le secteur des biens de consommation. Cet engagement, qui sera appelé au cours des prochaines années, permettra notamment de financer l’acquisition de Dr Pepper Snapple par Keurig Green Mountain ;
  • trois d’entre elles permettent de renforcer l’exposition du groupe à l’économie américaine : 25 M$ ont été investis dans AmaWaterways, société de croisières fluviales, 25 M$ dans Lineage qui est l’un des principaux acteurs de la logistique à température contrôlée aux Etats-Unis, et 18 M$ dans Capsa Healthcare qui conçoit, produit et distribue des équipements médicaux dans les hôpitaux, maisons de retraites et pharmacies ;
  • Enfin, FFP a aussi co-investi 15 M€ dans la société Ciprés Assurances, courtier en assurance, leader français de la protection sociale complémentaire des indépendants et des TPE/PME ;

Fin 2017, les co-investissements sont valorisés à 240 M€ (108 M€ au 31/12/2016), ce qui amène FFP à distinguer, dans son Actif Brut Réévalué, les co-investissements et les fonds de capital-investissement. 

  • FFP a poursuivi ses investissements immobiliers aux Etats-Unis en engageant 14 M$ dans de nouveaux projets à Atlanta, Charleston et Savannah ;
  • Enfin, FFP a complété son portefeuille de fonds de capital-investissement en prenant 9 nouveaux engagements pour un total de 105 M€. Il s’agit des trois fonds de capital-transmission européens Chequers XVII, PAI VII et Portobello IV et du fonds de croissance Summit Europe II, ainsi que des 4 fonds américains Levine Leichtman VI, Valor Equity IV, Veritas VI et Insight X. FFP a aussi souscrit à Alpha Diamant II dont les plus-values financeront la fondation Alpha Omega qui accompagne des associations spécialisées sur l’éducation des jeunes défavorisés en France.

FFP a procédé au rachat de 336.483 de ses propres actions pour un montant de 29 M€.

L’endettement financier du groupe s’élève à 464 M€ contre 329 M€ au 31 décembre 2016. Il inclut 243°M€ d’obligations émises sous forme de placement privé (EuroPP) ce qui a permis à FFP d’allonger la maturité de sa dette à 2025-2027. Au 31 décembre 2017, les lignes de crédit non utilisées s’élèvent à 519 M€.

Le Conseil proposera à la prochaine Assemblée Générale un dividende ordinaire de 2,0 € par action, en progression de 11%. 

Commentant ces résultats, Robert Peugeot a déclaré : « En 2017, nous avons concrétisé de nombreuses opérations qui témoignent de la vitalité de notre développement, de la pertinence de notre stratégie et de la qualité des actifs de FFP dont la valorisation dépasse pour la première fois les 4 Md€.
Nous avons soutenu l’acquisition stratégique d’Opel/Vauxhall par le Groupe PSA qui lui offre une part de marché significative en Europe. Un plan ambitieux de redressement a été établi pour Opel. Nous saluons les résultats record publiés par le groupe.  
L’année 2017 aura également été marquée par le rôle actif joué par FFP dans le rapprochement de Zodiac Aerospace et Safran qui a permis la création en France d’un des principaux leaders mondiaux de l’aéronautique. FFP a apporté ses titres et est devenu un actionnaire du nouveau groupe.
Nous avons continué d’accompagner la croissance de nos participations, notamment en souscrivant à l’augmentation de capital du groupe Tikehau. FFP a aussi saisi plusieurs opportunités de co-investissements qui permettent de poursuivre la diversification sectorielle et géographique de nos actifs.  
Enfin, après avoir accompagné Sanef, Onet et Ipsos et leurs actionnaires pendant de nombreuses années, FFP a vendu ces trois participations pour un total de 316 M€, ce qui renforce les moyens de FFP pour investir et soutenir de nouveaux groupes avec sa stratégie d’investisseur minoritaire de long terme. C’est ainsi que FFP est devenu l’un des principaux actionnaires du groupe SPIE avec une participation de 5,5% du capital.
Les émissions obligataires réalisées au cours de l’année permettent d’allonger la maturité de notre endettement et ainsi de conserver une capacité d’investissement importante propice à saisir de nouvelles opportunités. »