— Nouvelle progression de l’ANR à 164,3 € par action

Nouvelle progression de l’ANR à 164,3 € par action.

  18 septembre 2018
Communication Peugeot Invest
Télécharger le document PDF
télécharger  
 

Le Conseil d’administration, réuni le 17 septembre 2018 sous la Présidence de M. Robert Peugeot, a arrêté les comptes du premier semestre 2018.

ANR par action : 164,3 € en hausse de 6,4 %

Au 30 juin 2018, l’ANR par action s’établit à 164,3 € contre 154,4 € au 31 décembre 2017, soit une progression de 6,4 % sur le semestre. La valeur boursière de Peugeot SA s’est appréciée de 15,4 % sur les six premiers mois de l’année. Les Investissements (actifs hors Peugeot SA) ont dépassé pour la première fois les 3 Md€ dans un environnement volatil.

M€

 Premier semestre  

 Année

2018

2017

2017

 Actif Brut Réévalué

4 683

4 097

4 335

   - dont Peugeot SA

1 649

1 473

1 430

 Actif Net Réévalué

 ANR

4 119

3 915

3 871

 ANR par action

164,3 €

156,1 €

154,4 €

 Résultat net consolidé, part du groupe

86*

211

222


*Le résultat net consolidé aurait été 249 M€ si la norme IAS 39 avait été maintenue

Un résultat net consolidé de 86 M€ selon la nouvelle norme comptable IFRS 9

Dans le cadre de l’application de la nouvelle norme comptable IFRS 9, le choix retenu par FFP implique notamment que les plus-values réalisées sur les participations ne soient plus comptabilisées au compte de résultat mais en capitaux propres.

Le résultat net consolidé part du groupe du premier semestre 2018 s’élève à 86 M€ suite à l’application de cette nouvelle norme. Selon l’ancienne norme (IAS 39) la plus-value totale de 191 M€ réalisée par FFP au premier semestre 2018 lors de l’OPE Zodiac/Safran aurait été comptabilisée dans le compte de résultat, ce qui aurait porté le résultat net à 249 M€.

Faits marquants du semestre

Le 27 février 2018, FFP a apporté l’intégralité de ses actions Zodiac Aerospace (www.zodiacaerospace.com) à l’offre publique d’échange initiée par Safran (www.safran-group.com). FFP a ainsi reçu 2 832 492 actions Safran inaliénables pour une durée de 3 ans et 141 M€. 375 237 actions ordinaires Safran ont alors été achetées sur le marché pour un montant de 31 M€.

F&P SAS, société commune entre FFP et le Fonds Stratégique de Participations (FSP) agissant de concert vis-à-vis de Safran, est administrateur de Safran. Elle est représentée par son président M. Robert Peugeot.

En juin 2018, FFP a co-investi 120 M$ additionnels aux cotés de JAB Holding (www.jabholco.com) pour continuer à soutenir la stratégie d’expansion du groupe dans le secteur des boissons à la suite de l’acquisition de Dr Pepper Snapple Group. Avec ce nouvel investissement, FFP est exposée à la nouvelle entité Keurig Dr Pepper (KDP) (www.keurigdrpepper.com) mais également à Jacobs Douwe Egberts, le plus important torréfacteur au monde avec 6 Md$ de chiffre d’affaires et son portefeuille de marques mondiales ainsi que locales telles que Jacobs, Douwe Egberts, l’Or, ou Café Grand-Mère.

FFP a également co-investi 10 M$ aux côtés d’IDI Emerging Markets dans la société Ajeast Nigeria, qui commercialise les boissons gazeuses non-alcoolisées BIG et Volt au Nigéria.

En ce qui concerne le capital-investissement, FFP s’est engagée pour 15 M$ dans le fonds américain Webster Capital IV focalisé sur les secteurs des services de santé et des marques de grande consommation aux USA.

FFP continue de se développer en immobilier à l’international et en France. 29 M$ supplémentaires ont été investis dans trois projets immobiliers résidentiels et commerciaux à Washington, Atlanta et Charleston avec ELV (www.elvassoc.com), structure de promotion immobilière résidentielle et commerciale. La première cession, réalisée à Atlanta pour 5 M$, a offert une performance annualisée de 22%. FFP a également investi 15 M€ dans le fonds immobilier français White Stone VII géré par LBO France.

Au 30 juin 2018, l’endettement financier de FFP s’élève à 564 M€ contre 464 M€ au 31 décembre 2017. Les lignes de crédit non utilisées au 30 juin 2018 totalisent 422 M€.

Evènement post-clôture

Le 27 juillet 2018, FFP a annoncé la cession de 550 000 titres ORPEA, représentant environ 0,85% du capital de la société au prix de 116 € par action, pour un montant de 64 M€. A l’issue de cette opération, FFP conserve environ 5,0 % du capital et 7,8 % des droits de vote d’ORPEA. FFP continue de soutenir le management et sa stratégie de croissance rentable et poursuivra son rôle actif au sein du conseil d’administration de la société.

Commentant ces résultats, Robert Peugeot a déclaré :

« La grande majorité des participations de FFP poursuit une croissance organique soutenue au premier semestre. Chez PSA, celui-ci a été marqué par le début du redressement rapide d’Opel, racheté il y a un an seulement, grâce au savoir-faire des équipes du groupe et de son management. Le périmètre Peugeot Citroën DS améliore de nouveau sa performance, ce qui porte les résultats du groupe à un niveau record.

Après avoir pleinement joué notre rôle dans le rapprochement de Safran et Zodiac Aerospace, nous nous réjouissons de pouvoir contribuer au développement du nouveau groupe Safran, l’un des principaux acteurs français de l’aéronautique mondiale dont les perspectives à moyen-terme sont attractives.

FFP poursuit son développement à l’international. Celui-ci passe par de nouveaux investissements à l’étranger, notamment notre partenariat avec JAB, qui confirme notre capacité à nous allier avec d’autres sociétés d’investissement familiales d’envergure internationale.

Ce développement passe également par la croissance internationale de nos participations. J’observe notamment que quatre d’entre elles (PSA, SEB, ORPEA et SPIE) ont réalisé des acquisitions structurantes en Allemagne ces derniers mois.

Après un premier semestre actif, FFP va poursuivre sa recherche de sociétés répondant à ses critères d’investissement et positionnées sur des marchés ou des géographies en croissance. »